En France: Air France en danger de mort

Alors que les prévisions misent sur un doublement d’ici 2030 du trafic aérien mondial, la compagnie nationale se retrouve en danger, et c’était prévisible. C’était prévisible car pour commencer, dans ce monde libéral, il n’est plus admis qu’un Etat ait de possessions, capitalise lui-même pour l’avenir de ces citoyens, devant donc se défaire ici d’Air France, en privatisant ou déstructurant d’une manière ou d’une autre cette compagnie nationale . C’était prévisible aussi parce que le marché aéronautique change, se démocratise, les prix baissent, les pilotes ne devenant plus que des convoyeurs comme les autres, de simples routiers de l’air, loin de l’image persistance en France du fier commandant de bord, ayant dû faire de hautes études, pilotant un vaisseau d’un continent à un autre. Et ça les pilotes de notre grande compagnie nationale ne l’admettent pas, leurs longues études, leurs formations quotidiennes, leurs corps et esprits saints à tout moment, ainsi que leurs responsabilités importantes, celle de centaines de vies humaines faisant d’eux des êtres à part.
Les temps changent, et il faudra bien que les mentalités et fiertés changent aussi, que les uns et les autres mettent de l’eau dans leur vin, car prendre l’avion n’est plus réservé qu’à une élite… et c’est mieux ainsi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *